Les idées reçues sur le yoga

Idée n 1 :

Il faut être souple pour pratiquer le yoga.

Faux. Le manque de souplesse est une très bonne raison pour commencer ! Il faut plutôt pratiquer le yoga pour être souple ! Beaucoup de personnes craignent de ne pas réussir à réaliser les postures, ce qui entraînerait, selon elles, jugement et frustration. Cependant, la pratique du yoga est très personnelle. Il n’y a pas de notion de performance, d’excellence ou de comparaison à l’autre ou à soi-même. Le yoga vous invite à écouter votre corps, à comprendre ses limites, Et très vite, on s’assouplit, on se renforce, on se dépasse et on finit par dire : « Je suis devenue souple grâce au yoga. »

Idée n 2 :

Les postures sont très complexes.

Plutôt faux. Les postures de base ne sont pas complexes., elles sont accessibles à tous et, comme dans toute activité, on les perfectionne avec la pratique. D’ailleurs, dans tous les cours de yoga, les professeurs proposent des « variations » pour une même posture. Ces variations consistent à modifier la position. parfois en s’aidant d’accessoires pour plus de facilité, soit au contraire en incorporant davantage de paramètres à la posture pour plus de difficulté. Votre pratique évolue avec votre niveau., ce qui la rend toujours nuancée et enrichissante.

Idée n 3 :

Le yoga, ça ne muscle pas.

Faux et vrai. Le yoga peut muscler, il suffit de choisir la forme de. yoga qui correspond à ses besoins. Il existe des yogas dynamiques (Ashtanga), qui favorise le renforcement musculaire, d’autres qui visent l’étirement des muscles profonds (Yin Yoga). Vous le constaterez par l’amélioration de votre posture au quotidien et au travail, l’augmentation de votre tonus, votre silhouette affinée, et votre capacité à aller plus loin dans votre pratique de yoga. On s’e gamine, sans l’objectif de faire « gonfler » les muscles comme se serait le cas dans des activités de musculation avec des répétitions de « contracter-relâcher ». En revanche si l’on se réfère au Yin Yoga ou au Yoga Nidra, on vise uniquement la détente des muscles et la relaxation totale du corps.

Idée n 4 :

C’est une activité qui relie corps et esprit.

Vrai. Le mot yoga vient de la racine « yuj » qui signifie union. Il est souvent interprété comme l’union du corps et de l’esprit. Avec le yoga, au-delà du calme avec lequel on sort de la pratique, on acquiert les outils pour maîtriser les variations du système nerveux. Comment ? En respirant. On respire avec conscience pour entrer, maintenir et sortir des postures. La respiration habituellement totalement involontaire, devient maîtrisée et consciente. Elle est une porte d’entrée pour calmer l’esprit. Vous apprenez à mettre en pratique cet état d’harmonie sur votre tapis, mais très vite vous l’appliquez dans votre quotidien !

Idée n 5 :

Le yoga, c ‘est mou, ennuyeux, monotone.

Faux. Le yoga n’est pas synonyme d’immobilité. Selon le type de yoga, les séquences peuvent être très dynamiques comme très lentes. L’Ashtanga par exemple est une forme de yoga fluide, qui suit la fréquence de la respiration. À l’inspiration vous faites un mouvement, à l’expiration un autre, vous voilà dans une autre posture ! Les mouvements s’enchaînent vite, le coeur s’accélère, vous transpirez sur votre tapis ! À l’inverse le Yin Yoga est axé sur la relaxation et les étirements. Il est plus lent, mais loin d’être mou : tenir les postures longtemps est tout aussi intense qu’un travail dynamique, et fait appel au mental pour résister à l’envie d’en sortir.

Idée n 6 :

C’est pour les femmes et les personnes âgées.

Faux. À l’origine, en Inde où il est né, le yoga était réservé aux hommes ! L’idée que le yoga est féminin est bien erronée. En France, les préjugés commencent à tomber, on voit de plus en plus d’hommes affluer dans les cours de yoga. Le bien-être qu’apporte cette discipline ne devrait pas être réservé à une partie de la population. D’ailleurs, d’autre pays comme l’Australie ont toujours accueilli une majorité d’hommes dans les studios.

Idée n 7 :

C’est une activité onéreuse.

Vrai et faux. Le yoga est praticable partout, sans nécessité de matériel onéreux. Si vous préférez suivre un cours en restant chez vous, vous trouverez de nombreuses plate-formes en ligne avec des professeurs de renom. Certains programmes sont relativement coûteux en effet. Mais cela en vaut la peine puisque vous recevez l’expertise et les conseils spécifiques d’un professionnel. En salle vous profitez des ajustements du professeur et d’une autre vibration grâce à l’harmonie de groupe. Quant aux retraites de yoga, elles devraient être un réel investissement pour votre bien-être et votre santé.

Idée n 8

Il y a trop de pratiques différentes du yoga.

Vrai et faux. Initialement, le yoga n’était pas aussi développé et varié. Avec le temps et son arrivée en Occident, il a bien évolué. Chacun y a mis un peu de sa teinte et de nouvelles formes sont apparues. On peut être perdu et ne plus savoir lequel choisir. Mon conseil est simplement d’essayer. Sachez que l’Ashtanga Yoga est l’une des dernières représentations authentiques des textes anciens.

Idée n 9

Il faut être végétarien pour pratiquer (et manger moins).

Faux. Absolument pas ! Mais le végétalisme fait partie de la philosophie du yoga qui prône :la non-violence envers tout être vivant, incluant donc les animaux. appliquer :la philosophie du yoga à notre quotidien est un choix que nous sommes libres de faire ou non. Cela ne nous empêche en aucun cas de pouvoir pratiquer sur un tapis. D’ailleurs pour beaucoup, ce n’est que suite à une pratique régulière du yoga que la conversion se fait. Une pratique régulière du yoga aide également à réguler l’appétit et vaincre les troubles alimentaires.

Idée n 10

La pratique implique la méditation.

Plutôt vrai. La méditation est en fait l’objectif de la pratique des asanas. : calmer le corps et le mental, trouver détente, mobilité et sérénité. Faute de temps, les cours ne l’incluent pas toujours. Cependant vous pratiquerez à la fin de chaque séance la posture savasana. Une posture finale, dans laquelle on est allongé sur le dos, complètement détendu et immobile, en connexion avec le moment présent. C’est le but ultime, ce calme interne et ce bien-être qui font du yoga une pratique physiques comme les autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s